Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean-Claude JOSEPH

Et oui je lis aussi l’Humanité. Il n’y a qu’un seul journal que je ne veux pas lire c’est bien Le Figaro.  C’était d’abord le journal que lisait mon père. Je ne lis pas souvent le monde de par leur attitude un peu hautaine quand ils ont un nouveau papier qui ne tachait pas les doigts !

Moi je lisais le Libé, l’esprit Libé de la belle époque, l’esprit de Sartre et de July, le souffle d’air pur, la belle écriture moderne !

J’ai résilié mon abonnement en 2007 (vingt-cinq ans d’abonnement quand même), quand Laurent Joffrin a assassiné jour après jour, le candidat  Bayrou qui allait dépasser Ségolène Royal.  Je lui ai écrit cela. Il m’a répondu en disant que la règle du jeu démocratique et qu’il ne pouvait y avoir de tripartisme en France.  Je suis régulièrement appelé pour savoir quand je reprends l’abonnement.. Je réponds toujours tant que Joffrin sera là ! Sauf qu’aujourd’hui il y a bien 3 partis dominants, dont l’un qui risque de déstabiliser profondément et durablement notre démocratie.

Avec bien entendu l’écho du Monde avec  la ligne choisie par Jean-Marie Colombani !

C’était un vrai jeu de massacre. Je pense que nous, les démocrates, sommes des « trop gentils » et qu’on ne se bat pas avec les mêmes armes.

Nous avons sans doute le Verbe et la Plume, les autres ont les soldats.

Mais n’oublions jamais en politique que sans la piétaille, on ne peut gagner.

Pour en revenir au massacre journalistique du candidat Bayrou en 2007, rappelons du terme la Ratatouille Bayrou ou la soupe Bayrou, « on met tout le monde dans la marmite et vous croyez que cela va marcher ? » (sic) 

Hélas, l’histoire nous montre que c’est bien le Projet d’Espoir qui était un vrai projet pour notre pays et nos concitoyens qui est aujourd’hui au cœur de la pensée politique

Charonne ! J’étais jeune, 5 ans, mis je me souviens du nom, et de sa signification. Mon père qui était un soldat (Indo puis Algérie) en avait eu honte à jamais, et pourtant il est toujours resté un fidèle gaulliste sauf quand le RP s’est allié avec le FN pour prendre Dreux en 1983 ! Il a déchiré sa carte du parti et l’a renvoyée à Chirac.

Le CDS sous la plume et la belle voix de Bernard Stasi (quel talent, je l’ai rencontré souvent et c’était délicieux de l’écouter) avait exprimé sa vive désapprobation de cette alliance contre-nature mais bel et bien réalisée… comme quoi tout est possible. Seule la victoire compte.. Qu’importe les moyens. J’ai la naïveté de croire qu’il faut réfléchir avant d’agir et que les moyens à utiliser doivent être nobles. C’est peut-être pour cela que nous perdons régulièrement les élections.

Les deux hommes (Chirac et mon père) se rencontraient chaque année au gala de l’Association des Français de l’Inde (AFI) créée par Raymond Bellegarde, un grand bonhomme aussi de Pondy  et avec d’autres dont mon père (e président d’Honneur par statut  étant le Maire de Paris !)

Oui Charonne ! Cela a marqué cette époque. Never Forget !

C'est pour cela que je ne pouvais supporter Papon qui avait déjà les mains salies lors de l’occupation allemande. Je l'avais dit de vive voix à mon maître Raymond Barre qui l'avait pris dans son gouvernement. Mais il semblait au-dessus de cela, il ne recherchait que de la compétence...et il n'est pas faux de dire que Maurice Papon était bien compétent !

Quant à Roger Frey, je ne l'aimais pas non plus et puis d'abord je ne suis surtout pas gaulliste et je dois dire que on a peu oublié les fondamentaux de la Démocratie.

L'esprit de la 5ème : Foutaise d’écrivaillons politiques !

Finalement je suis assez d’accord avec ce que qu'écrivait François Mitterrand dans le Coup d'Etat Permanent ! Mais quand on occupe le trône, on ne veut surtout changer un rôle qui lui allait très bien !

Deux Statures : De Gaulle-Mitterrand ! Deux Statues !

Je suis giscardien d'origine et démocrate social (ex CDS devenu au fil des années le mouvement Démocrate) Nous n'avions pas d’affinités avec le CDS avec les "gaullistes", les godillots comme on les appelait alors. Et j sais qu’ils ne changent pas !

Je reste sur cette ligne. Retour aux fondamentaux de la Démocratie Sociale !

On dit qu’il faut renouveler la classe politique ! Cela veut dire quoi ?

Il faudrait surtout renouveler régulièrement et surtout à chaque mandature présidentielle la haute administration qui tient véritablement les rênes du pouvoir . Mon frère aîné me disait un jour : « les ministres passent, nous on reste ! ».  J’ai toujours cette pensée fraternelle l’esprit et ai alors compris ce qu’il fallait proposer comme réforme institutionnelle et penser de fait une sixième Constitution.

Redonner la voix au Peuple et surtout reconsidérer la permanence de  la haute administration.

Ce ne sera pas une chasse aux sorcières mais bien une nouvelle règle du jeu démocratique comme aux Etats Unis d’Amérique.  On Ose le dire ? Chiche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog