Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean-Claude JOSEPH

La Ballade Irlandaise sur le chemin de Barafu Hut !

"Tu sais que tu chantes ou siffles tout le temps, mon doc ?" me dit en riant Gerald.

Ce devait être le premier ou deuxième jour de notre ascension du Kili, merveilleuse aventure avec une équipe fabuleuse autour de ces enfants de l'ITEP Arc en Ciel de Trévoux !

Et oui c'est vrai ! Et cela ne date pas d'hier !

J’ai toujours un air dans la tête quand je suis en activité physique ou mentale, valant des réprimandes en classe dès le primaire ou des sourcils froncés lors des épreuves des concours ou d’exams !

Et quand l'activité est constante comme lorsque je courrais (et oui c'était avant et peut-être que cela va revenir au moins un peu) et lors de ces longues heures de marche, naturellement je fredonne ou sifflote  des airs qui me viennent en tête et cela sans m’en rendre compte vraiment !

Après coup je m'amuse tout seul de ce répertoire spontané.

Mais d’abord un constat terrible !  Pensez donc : pas une seule chanson des Stones (ce manque lié sans doute à l’absence de ma guitare, on m'en dira tant, n'est-ce pas ?) !

Alors quel répertoire ?

En premier lieu mes chères paillardes comme la Charlotte avec aussi sa version Légion allant rythmant remarquablement bien mon rythme "polé polé", le Hussard de la Garde, les Orfèvres, et tant d’autres que je ne peux citer ici, ne voulant point heurter les oreilles sensibles !

Et puis tout naturellement des chants militaires permettant comme dans mes jeunes années de marquer le pas cadencé !

En vrac, les Dragons de Noailles, le chant des paras, Saint Cyr , le chant de la 2ème DB, la Victoire en chantant (chant du régiment de mon père) et bien sûr, bien sûr le fameux Chant des Rhétos (Nous sommes les Rhétos de France …), ce Cher Huron (Brution, Hardi Compagnon…).

Je me suis même surpris à fredonner la Sixième qui est ou fût le Chant de Tradition des Santards (la Sixième s’en fout, s’en contrefout Sixième … et son dernier couplet mémorable … dont les Anciens de la Boâte se souviennent sans doute avec émotion et sourire sincère.

Mais si ces chants peuvent paraître évidents lors d’une marche de plusieurs heures que penser de ce qui me vint en tête aussi :

Des chants religieux avec les prières fondamentales de tout catho comme le Pater, Avé Maria, le Credo, le Divin Enfant, Deo Gratias … A y penser au vu et su de ma « préparation » à cette ascension extraordinaire, nul doute que je devais rechercher la protection divine.

Mais le plus surprenant à y repenser est la multitude de chansons de la  "variétoche française" et là il faut s’accrocher : paroles souvent perdues mais air toujours vivace !

Quelle curieuse chose que la mémoire, n’est-ce pas ?

Alors oui je l’avoue, j’ai fredonné du Michel Delpech ! du Fugain (avec le souvenir de cette étrange conversation à bâtons rompus durant plus d’une heure à Sète l’année dernière) ! du Lama ! du Johnny !!! et même du Stone et Charden et du Cloclo !!! Incroyable mais vrai ! et tant d’autres …

Et puis cette si belle chanson de Bourvil « La Ballade Irlandaise » fredonnée à l’arrivée de Barafu Hut  situé à 4600 m ! 

 

La Ballade Irlandaise sur le chemin de Barafu Hut !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog