Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean-Claude JOSEPH

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

D'aucuns pourraient penser à Alexandre Dumas, mais c'était en 1994, il y a vingt ans !

Nous l'appelions Monsieur Barre avec respect pour les uns, avec affection pour d'autres.

Coïncidences ?

Vendredi nous nous sommes rappelés avec ma fille cadette de ce moment extraordinaire où nous avions discuté de petits riens avec Monsieur Barre lors du cocktail donné au Parc de la Tête d'Or.

Et aujourd'hui, comme par hasard, je reçois sur ma page Facebook, la vidéo d'un entretien télévisé de Raymond Barre datant de septembre 1994.

Je l'ai réécouté avec plaisir et intérêt.

Le regard qu'il porte sur la France de l'époque reste d'une actualité brûlante.

Vingt ans après !

Voir les commentaires

 

Le Moustique Tigre s’implante en Métropole !

Article tiré du site de l’ARS Rhône-Alpes !

 

1er mai 2014 : entrée en vigueur du dispositif de lutte contre la dissémination de la dengue et du chikungunya en métropole : campagne de surveillance entomologique de l'implantation du moustique Aedes albopictus et surveillance épidémiologique renforcée des cas de dengue et de chikungunya.

Le moustique Aedes albopictus, dit "moustique tigre" en France

L’Aedes albopictus est en expansion mondiale, favorisée par le développement des transports internationaux en particulier terrestre. Ses caractéristiques biologiques lui permettent de s’adapter aux climats tempérés.

L’Aedes albopictus est aujourd’hui implanté dans les 18 départements métropolitains suivants : Alpes-Maritimes (06), Haute-Corse (2B), Corse du Sud (2A), Var (83), Bouches-du-Rhône (13), Alpes-de-Haute-Provence (04), Gard (30), Hérault (34), Vaucluse (84), Lot-et-Garonne (47), Pyrénées orientales (66), Aude (11), Haute-Garonne (31), Ardèche (07), Drôme (26), Isère (38), Rhône (69) et la Gironde (33).

Le moustique se propage notamment par les transports routiers et ferroviaires.

Le moustique "tigre" s'implante en Rhône-Alpes

En Rhône-Alpes, le moustique Aedes albopictus est retrouvé depuis 2009. A partir de 2010, la présence de ce moustique a été détectée de manière plus diffuse et fréquente au niveau des sites de surveillance de la région.

A l'issue de la saison de surveillance 2012, quatre départements ont été inscrits dans la liste des départements où les moustiques constituent une menace pour la santé des populations. Ces quatre départements sont l'Ardèche, la Drôme, l'Isère et le Rhône.

La surveillance mise en place : deux volets

> Un volet entomologique (surveillance des populations de moustiques)

Elle est adaptée au niveau de risque : - dans les départements où le moustique n'est pas encore considéré comme implanté, la surveillance est réalisée par l’Entente interdépartementale Rhône-Alpes de démoustication (EIRAD) grâce à une convention signée avec le ministère chargé de la santé.

L'objectif est de surveiller pour retarder l’installation d'Aedes albopictus et de traiter systématiquement les sites infectés. C'est le cas dans l'Ain, la Loire, la Savoie et la Haute-Savoie.

Cette surveillance est basée sur le suivi d'un réseau de pièges pondoirs installés dans les zones à risque : stockage de pneus usagés et grandes infra-structures de circulation.

- dans chacun des départements où le moustique est implanté (Ardèche, Drôme, Isère et Rhône), un arrêté préfectoral définit les modalités de surveillance entomologique et épidémiologique. Il définit l'intervenant chargé de la surveillance entomologique et de la lutte anti-vectorielle.

> Un volet épidémiologique (surveillance des cas humains) Elle est également adaptée au niveau de risque :

- Elle est basée sur le système de déclaration obligatoire à l’agence régionale de santé des cas confirmés biologiquement de dengue et de chikungunya par les médecins ou les biologistes, sur tout le territoire métropolitain.

- Une surveillance renforcée des cas suspects importés de dengue et de chikungunya par un dispositif de signalement accéléré entre le 1er mai et le 30 novembre dans les départements où le moustique est implanté (Ardèche, Drôme, Isère et Rhône).

Lutter contre la prolifération du moustique tigre Tous les moustiques n’occupent pas la même niche écologique.

Le moustique « tigre » vit près de chez vous, au plus près de l’homme. Il se déplace peu. Ainsi, le moustique qui vous pique est né chez vous ! Il se développe dans de petites quantités d’eau : des soucoupes de pots de fleurs, des vases et tout récipient contenant de l’eau.

Le moyen de prévention le plus efficace contre la prolifération des moustiques repose donc sur la destruction mécanique des gîtes larvaires (= les lieux de ponte).

Elle nécessite une mobilisation de tous, en veillant à : recouvrir les fûts et les citernes, vider une fois par semaine les soucoupes, vases, seaux..., remplir les soucoupes de sable humide, vérifier le bon écoulement des gouttières, supprimer les détritus (pneus, boîtes de conserves...), éliminer les eaux stagnantes (bassins...).

Lutter contre les moustiques, c'est protéger notre santé et celle de notre entourage. Télécharger le dépliant "Ce qu'il faut savoir sur le moustique tigre" (télécharger la version anglaise) Télécharger la carte postale élaborée par l'ARS Rhône-Alpes présentant les bons gestes à adopter

Devenez acteur de la surveillance !

Vous pensez avoir observé un moustique tigre? Vous souhaitez le signaler ?

L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. Il s'agit d'une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place.

Pour vous informer et/ou signaler la présence d'un moustique tigre connectez-vous le site Internet : www.signalement-moustique.fr

Attention, tout ce qui vole n'est pas moustique, et tous les moustiques ne sont pas des moustiques tigres !

Nous vous rappelons que le moustique se caractérise par sa très petite taille.

A noter : Pour pouvoir signaler la présence d’un moustique tigre aux autorités sanitaires, il faut que vous disposiez d’une photo d’un moustique tigre ou d’un moustique dans un état permettant son identification. Aucune identification ne sera possible si vous ne disposez pas de l’un ou de l’autre.

Le Moustique Tigre s'implante en France Métropolitaine !

Voir les commentaires

Grève de la SNCF et Cohérence des actions de la CGT !

Le questionnement du Huffington Post vient à point nommé et je dirais simplement qu'il était temps d'y penser.

J'ajouterai cependant que la CGT a pour péché mignon de vouloir, à certains moments clés de l'année, mesurer son audience, son impact et sa capacité de nuisance.

Pour le moment l'épreuve est réussie.

Quant à la notion de cohérence des actions de la CGT par delà les années, chacun peut s'en faire facilement une haute idée.

Mais les retombées de cette grève pèseront encore une fois, n'en doutons pas sur les épaules des contribuables français.

Si réforme juste il doit y avoir, j'ajouterai la nécessité de la constance des tarifs avec un prix au kilomètre effectué.

Ainsi plus de promotions alléchantes par ci, par là qui marchent la première fois et qui par le principe de la reconnaissance client, ne se reproduiront plus sauf à changer d'ordinateur et ne pas ouvrir un compte client.

Une réforme saine doit être une réforme juste, pleine d'équité et où la transparence est de rigueur et s'agissant de l'usager Vérité des prix et constance des tarifs !

Voir les commentaires

Annonce Imminente du Plan Santé 2014 par Marisol Touraine !

Chacun des assurés sociaux aura bien remarqué combien il est devenu difficile voire impossible depuis cette piteuse loi du 13 août 2004 instaurant l’idiotie administrative du parcours de soins et la notion du médecin traitant (permettant alors d’avoir prétexte facile à ne pas rembourser si le codage n’est pas correct) augmentée de celle de 2007 instaurant les franchises médicales (50 centimes sur chaque boite de médicaments, 1 euro sur la consultation, les frais de laboratoire, de radiologie etc..).

En effet, et il suffit de retrouver la feuille récapitulant les remboursements, tout se mélange et bien malin celui qui saura vraiment combien il a perçu comme remboursement pour tel ou tel acte.

Cette pratique que j’appellerai volontiers « enfumage » ne permet plus au citoyen d’être maître de ses comptes et augure bien de la conception dictatoriale de l’assurance maladie et des gouvernements qui se suivent et se ressemblent depuis 2004.

D’ailleurs le directeur nommé en 2004 n’a pas été changé.

« Le Changement c’est maintenant ? » entendions-nous dans nos campagnes !

Aujourd’hui le ministre de la Santé, Madame Marisol Touraine présente son plan santé, le nième plan et sans doute pas le dernier puisque jamais, il n’est présenté de mise à plat sincère du millefeuille et de la réforme structurelle qui devrait s’imposer, quoiqu’en ait dit l’ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault.

J’en profite pour indiquer ici ma propre réflexion sur ce sujet.

 

Deux mesures attirent l’attention des commentateurs « éclairés ».

La première est la généralisation du Tiers Payant et la deuxième le transfert de la coordination des intervenants au médecin traitant.

Concernant le deuxième point, il va sans dire que ce sera une charge administrative de plus pour le médecin qui devra user de son téléphone mille fois, prendre les rendez-vous utiles.

Ce schéma amène de fait une perte de la liberté de choix du patient et en corollaire peut permettre un compérage entre intervenants.

S’agissant du Tiers Payant dit généralisé, il est quand même curieux d’entendre que le patient n’aura aucun frais à avancer.

Le tiers payant en effet ne peut s’appliquer qu’à la part dite obligatoire.

Ainsi le patient aura à débourser la part complémentaire à savoir 6.90 euros pour une consultation de 23 euros.

Cette mise en place du tiers payant généralisé doit par contre amener des garanties.

En effet et je commençais mon propos par cela, comment sera-t-il possible de contrôler avec fiabilité le paiement des consultations par l’assurance maladie ?

Tout est si illisible aujourd’hui et tellement chronophage ?

Mais plus important encore, il faudra que le médecin avant toute consultation vérifie la permanence des droits et cela ne peut être si évident quand l’assuré se présente sans carte vitale ou avec une carte vitale non à jour et sans son attestation papier.

Cette précaution administrative a priori est un frein à la relation de confiance qui doit exister entre soignant et soufrant.

Ensuite il s’agira pour le médecin de contrôler les différents paiements des consultations et je me répète ce sera mission quasi impossible.

Le médecin devra donc avoir une confiance aveugle en cet organisme ! Et nous avons tous ce qu'il en est ! Sans doute eût il mieux valu procéder à une réforme structurelle du paiement des consultations notamment en médecine générale et avec ce médecin dit traitant en termes adminstratifs et s'engager alors vers un modèle de capitation.,

Et puis quel sera le délai du paiement par l’assurance maladie ?

Il n’est pas faux de dire que l’assurance maladie peut mettre plusieurs mois à rembourser tel ou tel acte, même si dans la majorité elle s’acquitte dans les 3 à 4 jours. Mais là encore ce ne sera pas une sinécure que de pointer tous ces paiements retardés.

Alors voilà mes interrogations du jour qui méritent réponse !

En résumé quelles sont les garanties que le gouvernement et l’assurance maladie apporteront pour que ces paiements différés soient fiables, sincères et exacts afin de ne pas léser encore plus le médecin de famille encombré de tant de tâches administratives obérant sur le temps des soins à prodiguer.

Voir les commentaires

Well I was born, not in a CrossFire Hurricane but in 1957 !

I heard them on June in 1967 !

I got FIRE !

And you know what,

I'll see a line of cars this evening...

and as they said : I see my red door and I want it painted black !

Let's go on with the Rolling Stones ! One time again ! And Please , Don't STOP !

It's Only Rock and Roll !

Tomorrow, tomorrow will never end !

God bless the STONES !

PARIS 2014 : FIRE ON JUNE 13th !

Voir les commentaires

L'Europe reçoit en ces semaines le souffle ardent des Rolling Stones.

Cinquante ans d'énergie pure !

Le "14 on Fire" a démarré en février par le Proche Orient et l'Asie du Sud Est.

Les concerts prévus dans le Pacifique ont dû être annulés suite au drame vécu par Mick Jagger.

Mais malgré tout, les Stones débarquent en Europe et tout commence avec Oslo !

Voici les morceaux joués durant ces dates précédentes !

Et oui chaque concert des Stones est toujours quelque chose d'unique et de rare !

les set list de la tournée 14 on Fire !

Nous voici en ce 29 mai à Lisbonne.

Les Rolling Stones vont jouer ce soir dans le cadre du Festival Rock in RIo.

L'atmosphère de ce festival est assez divine. Il fait bon, il fait chaud !

L'attente commence !

 

au fond vous pouvez distinguer père et fiston !

au fond vous pouvez distinguer père et fiston !

Fourteen On Fire : The Rolling Stones
Fourteen On Fire : The Rolling Stones

Les portes s'ouvrent ! Le coeur se met à battre plus fort !

Le parc du festival est grandiose... de nombreuses boutiques et points de ravitaillement en tout genre !

Une grande roue, de nombreuses animations ...

Une autre attente va commencer !

Fourteen On Fire : The Rolling Stones
Fourteen On Fire : The Rolling Stones
Fourteen On Fire : The Rolling Stones
Fourteen On Fire : The Rolling Stones
Fourteen On Fire : The Rolling Stones
Fourteen On Fire : The Rolling Stones

Les Portugais ont vraiment le sens de l'à propos !

voici des pissotières très fonctionnelles !

Fourteen On Fire : The Rolling Stones

En première partie de cette soirée prometteuse !

Et puis le prodige de la guitare : Gary Clark Junior !

Il est 23 h passées ... Le Parc est rempli ! Combien de personnes ? 80 000 ? 90 000 ?

La foule s'agite ! Nous sommes assez bien placés, non que dis-je : très bien placés : à peu près à 10 mètres de la scéne et à moins de 3 mètres de l'avancée.

Et puis ! Et puis ! le feu est en train de tomber sur Lisboa !

 

Trève de mots, place au Son ! Tout commence par Jumpin'Jack Flash suivi par It's Only Rock and Roll...

Et voilà la surprise que personne ne pouvait imaginer :

Le Boss, Bruce Springsteen va accompagner les Stones pour Tulmbling Dice !

Ca décoiffe et c'est bon !

voici la set list jouée :

Jumpin' Jack Flash

It's Only Rock 'N' Roll (But I Like It)

Live With Me Tumbling Dice (avec Bruce Springsteen)

Wild Horses

Doom And Gloom Respectable (avec Gary Glarck Jr)

Out Of Control

Honky Tonk Women

You Got The Silver

Can't Be Seen

Midnight Rambler (avec Mick Taylor)

Miss You

Gimme Shelter

Start Me Up

Sympathy For The Devil

Brown Sugar

You Can't Always Get What You Want (avec le Coro Ricercare of Lisbon) (rappel)

(I Can't Get No) Satisfaction (avec Mick Taylor) (rappel)

Un instant toujours précieux ! Entendre Mick présenter le groupe  avec des mots drôles et plein d'affection ! J'en tremble toujours !

et cela annonce la partie de Keith ! ce soir là il jouera avec son complice Ronnie le magnifique : "You got the silver " puis "Can't be seen !"

Allez tout s'enchaine, Les Stones sont là, et bien là.

Les Stones sont magiques et transmettent leur énergie, leur plaisir de jouer !

Si près d'eux, je ne peux que vaciller et je reste hébété, dépassé par tant de force, de magie.

It's Only Rock and Roll !

 

It's Only Rock and Roll and we expect see you soon ... next stop ?

Next stop !

Yeah  !

Yeah !

Voir les commentaires

Published by jcjos - Ce que j'aime !

Fourteen on Fire ! The Rolling Stones in Europe !

Lors de mes vœux pour cette année,  j'écrivais ceci :

" Que 2014 résonne comme un Riff des Stones"

Voilà après le "50 counting" achevé par les magnifiques et émouvants concerts à Hyde Park, notamment celui du 6 juillet 2013, les Stones ont repris la route en 2014.

D'abord la tournée vers l'hémisphère Sud en commençant par Abu Dhabi. La tournée s'est arrêtée en chemin avec la disparition tragique de la compagne de Sir Mick Jagger.

Et puis la tournée a repris et cette fois en Europe !

Le feu souffle très fort ! 

Mais assez de mots et place à quelques images du Concert fabuleux des Rolling Stones donné à Lisbonne dans le cadre du Rock in Rio qui fêtait ce jeudi 29 mai ses dix années d'existence !

Voir les commentaires

~~Non mais quoi ?

La seule politique dite de changement ne serait elle donc que celle d'un état inquisiteur et punisseur ?

Et dire que soi-disant il y aurait du changement !

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les ministres osez renouveler comme dans toute démocratie, votre haute administration lors d'une alternance politique.et là nous pourrons apprécier le changement !.. Sinon bien sûr ce sera blanc bonnet et bonnet blanc quoique vos services de com puissent en dire !

Cette volonté de sanctionner est inadmissible et ne peut permettre la sérénité de notre exercice médical.

En tant que médecin je suis d'abord là pour soigner et non pour faire plaisir à quelque service comptable.

Enfin concernant les génériques expliquez-nous pourquoi il existe sur certains médicaments des exceptions, je pense au Levothyrox* !

Si tout est une question de prix, et bien sachez aussi qu'il existe des produits princeps qui sont moins chers que les génériques.

Et que dire de la perte de repères de nos patients ?

Et que dire de la différence entre certains princeps et les dits génériques si l’on considère la galénique et les excipients ?

Non vraiment, vous allez trop loin.

Permettez aux médecins d’exercer leur art en toute sérénité et conscience !

art in le quotidien du médecin

~~Le directeur de l’assurance-maladie entend sanctionner les « quelques centaines » de praticiens qui prennent des libertés excessives avec le NS.

En décembre 2011 déjà, il avait annoncé qu’il étudiait la possibilité de déférer ces médecins devant les juridictions ordinales, jugeant l’abus de NS « non conforme au code de déontologie ».

Médecine caporalisée

Jointe par « le Quotidien », la CNAM assure que les modalités des sanctions ne sont pas arrêtées. Pénalités financières, diminution de la prime dans le cadre de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) : plusieurs options sont sur la table. Mais ces sanctions devraient commencer à tomber d’ici à la fin de l’année 2014.

Le durcissement de l’assurance-maladie intervient dans un contexte déjà crispé autour des génériques.

Le 9 mai, dans le « Quotidien du pharmacien », le président des industriels du générique (GEMME), Pascal Brière, avait suggéré de pénaliser les médecins qui n’atteindraient pas un objectif de prescription dans le répertoire.

« Nous dénonçons la destruction de la médecine responsable où le médecin prescrit en toute conscience, au bénéfice d’une médecine caporalisée », réagit le Dr Jérôme Marty, président de l’Union française pour une médecin libre (UFML). Il craint que le nombre de médecins dans le viseur des caisses soit revu à la hausse, « la notion d’abus étant laissée à la subjectivité de l’assurance-maladie ».

À MG France, le Dr Claude Leicher regrette que l’annonce de sanctions éventuelles ait été faite aux représentants des pharmaciens. « Ça doit se discuter entre eux et nous », indique-t-il. MG France défend le droit pour les médecins de recourir au NS pour raisons médicales mais il juge « normal que ceux qui l’utilisent comme un moyen de contestation s’expliquent ». D’autant que certains prescripteurs hospitaliers utiliseraient « systématiquement » le NS...

Du côté de l’UNOF (CSMF), le Dr Luc Duquesnel fait valoir que nombre de prescripteurs inscrivent NS de temps à autre, « en fonction de l’état de santé du patient et de ce qu’ils ont pu lire sur tel ou tel générique. Ces médecins ne doivent surtout pas être sanctionnés ». Le message est clair : la logique punitive serait contre-productive. « L’assurance-maladie prendrait le risque de braquer des prescripteurs qui ne sont pas opposés au générique », insiste le Dr Duquesnel. Les prochaines discussions sur ce dossier s’annoncent toniques.

Voir les commentaires

Un Projet d'Espoir pour l'Union Européenne !

Nous voici donc à trois jours  de ce scrutin si singulier au Monde.

Les peuples de l’Union Européenne vont pouvoir s’exprimer sur leur représentativité. Pensez donc 28 pays  représentant un peu plus de 500 millions d’habitants !

Deux liens pour mieux connaître le fonctionnement de l’Union Européenne.

http://europa.eu/index_fr.htm

http://www.touteleurope.eu/actualite/elections-europeennes-2014.html

 

 

 

Un Projet d'Espoir pour l'Union Européenne !

Je me souviens de la première élection européenne.

C’était en 1979 et c’était la première fois que j’allais voter. (En 1978 lors des législatives, j’avais donné procuration à mon père)

Mon esprit voguait déjà dans cet idéal, celui de la démocratie sociale et c’est avec cœur que j’avais porté mon suffrage sur la liste conduite par Simone Veil, cette femme extraordinaire d’intelligence et de courage et qui deviendra la première présidente du tout nouveau parlement européen.

Mais hélas comme depuis lors, dans notre pays la France cette élection semble être plus une affaire politico-politicienne entre partis nationaux existants.

Et dire qu’il y a tellement de choses à poursuivre pour permettre le mieux-vivre ensemble. Cette espérance du mieux vivre ensemble ne peut à mon sens que passer par la mise en place rapide d’une véritable Union Politique. Appelons là comme l’on veut (grand débat dans les années 90 lors des débats sur le traité de Maastricht qui fait passer la CEE à l’Union Européenne.. où certains jouaient sur les mots, confédération plus que fédération… ).

Mais ce qu’il nous faut c’est anticiper et prévoir l’avenir.

L’UE ne peut retomber dans la simple logique comptable économique et se retrouver comme l’ancienne CEE.

L’UE doit appeler à une véritable communauté de destin.

C’est ainsi que l’Humain apparaitra davantage que les colonnes de chiffres alignées pour telle ou telle subvention. Et que cette notion de l’Europe Sociale tant désirée pourra se faire

Mais pour cela ne faudrait-il pas que les élections puissent être transversales, transnationales avec des listes panachées représentant les groupes formés au Parlement Européen ?

Certains candidats abordent cette vision, cette volonté fédératrice. Ils sont quelque part les héritiers de Monnet et de Schumann.

Le parti politique auquel je suis fidèle dans l’Idéal (du CDS au Modem) défend cette vision et apporte des propositions de raison et d’espoir.

Bien sûr, je reste dans la critique de cette machine concoctée en automne par cette « alternative » qui a permis à l’Union des Désirs Inassouvis de reprendre du poil de la bête au dépens du Mouvement démocrate. Nous l'avons bien vu lors des Municipales où cette UDI s’est alliée naturellement aux conservateurs de droite.

Le Centriste que je suis, fidèle à l’Idéal décliné par Sangnier ou Mounier ne peut être que progressiste. Il nous faut ce progrès pour tous et cela à mon sens passe par la Démocratie Sociale.

Sur le Sud Est cette liste démocrate est conduite par Sylvie Goulard. Cette parlementaire est sans doute l’un des rares députés à n’avoir jamais séché les bancs de l’assemblée, avec un travail durant son mandat passé remarquable.

Un Projet d'Espoir pour l'Union Européenne !

A ses côtés, il y a Thierry Cornillet (radical) . J’avais fait sa connaissance il y a plus de dix ans et je me rappelle bien de son ouvrage « Guide des aides européennes », ouvrage très bien réalisé et dont je me sers encore aujourd’hui.

Un Projet d'Espoir pour l'Union Européenne !

Les municipales que nous avons menées avec courage, ce courage de la volonté de liberté et d’indépendance tant de notre droite que de notre gauche, ont été ce qu’elles ont été et franchement je ne le regrette pas.

C’est cela qu’il nous faut : indépendance et liberté d’être et de penser - ce qui a été l’élément fondamental de la création du Mouvement Démocrate lors du Congrès de Villepinte en 2007.

Cela aurait dû rassembler le plus grand nombre vers le Progrès. Mais on ne va pas refaire l’histoire ou rappeler les multiples gadins subis depuis 2008, faute d’avoir su organiser efficacement le mouvement en ne cédant pas aux petits calculs ou à la cuisine politicienne.

Villepinte portait en lui l’espoir d’une autre façon de marquer la politique, d’une autre manière de réaliser l’esprit démocrate. Mais encore eût-il fallu que transparence et volonté d’écouter soit !

Je l’ai souvent écrit, je suis un fidèle, fidèle à mes idéaux philosophiques et aussi fidèle en amitié.

Sur cette liste du Sud Est conduite par Sylvie Goulard, figure Madame Anne PELLET. Nous nous connaissons de longue date et ma foi je lui sais gré de ce qu’elle sait.

Fidélité aux idéaux, fidélité en amitié !

Voilà pourquoi même si je réprouve l’alternative qui n’aura pas à mon avis une longue vie, je soutiens la liste conduite par Sylvie Goulard.

Voilà et pour des raisons évidentes en terme politique, de cette vision humaniste et fédéraliste que nous possédons, j’appelle à voter pour la liste conduite par Sylvie Goulard .

Les propositions de la liste « UDI »-MODEM – LES EUROPEENS , ont du sens et sont réalistes.

Il est pour moi assez évident de croire que ces propositions redonneront du sens à l’Union Européenne et permettront un projet d’espoir pour rassembler les peuples des 28 pays composant l’Union .

Alors Dimanche 25 mai, mettons dans l’urne sans peur et sans hésitation,

le bulletin :

UDI*MODEM – Les Européens !

Ce 22-05-2014

jcj

Voir les commentaires

Ce neuf mai est une date importante, que dis-je plus qu'importante, fondamentale dans l'histoire de la construction de l'Union Européenne telle que rêvée par Jean Monnet et Robert Schuman.

Le 9 Mai 1950 le ministre des affaires étrangères de la France allait faire cette déclaration reconnue aujourd'hui comme l'élément fondateur de la construction européenne en permettant la mise en place de la CECA (Communauté européenne du Charbon et de l'Acier).

Le 9 mai est ainsi devenu tout naturellement le jour de Fête de l'Union Européenne.

 

Voici donc la déclaration in extenso de cette déclaration rédigée avec l'inspiration de Jean Monnet.

"Déclaration liminaire"

Messieurs,

Il n'est plus question de vaines paroles, mais d'un acte, d'un acte hardi, d'un acte constructif. La France a agi et les conséquences de son action peuvent être immenses.

Nous espérons qu'elles le seront.

Elle a agi essentiellement pour la paix. Pour que la paix puisse vraiment courir sa chance, il faut, d'abord, qu'il y ait une Europe. Cinq ans, presque jour pour jour, après la capitulation sans conditions de l'Allemagne, la France accomplit le premier acte décisif de la construction européenne et y associe l'Allemagne. Les conditions européennes doivent s'en trouver entièrement transformées. Cette transformation rendra possibles d'autres actions communes impossibles jusqu'à ce jour. L'Europe naîtra de tout cela, une Europe solidement unie et fortement charpentée. Une Europe où le niveau de vie s'élèvera grâce au groupement des productions et à l'extension des marchés qui provoqueront l'abaissement des prix.

Une Europe où la Ruhr, la Sarre et les bassins français travailleront de concert et feront profiter de leur travail pacifique, suivi par des observateurs des Nations Unies, tous les Européens, sans distinction qu'ils soient de l'Est ou de l'Ouest, et tous les territoires, notamment l'Afrique qui attendent du Vieux Continent leur développement et leur prospérité.

Voici cette décision, avec les considérations qui l'ont inspirée.

 

Déclaration du 9 mai

"La paix mondiale ne saurait être sauvegardée sans des efforts créateurs à la mesure des dangers qui la menacent.

 

La contribution qu'une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques. En se faisant depuis plus de vingt ans le champion d'une Europe unie, la France a toujours eu pour objet essentiel de servir la paix. L'Europe n'a pas été faite, nous avons eu la guerre.

 

L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes, créant d'abord une solidarité de fait. Le rassemblement des nations européennes exige que l'opposition séculaire de la France et de l'Allemagne soit éliminée : l'action entreprise doit toucher au premier chef la France et l'Allemagne.

 

Dans ce but, le gouvernement français propose de porter immédiatement l'action sur un point limité, mais décisif :

 

Le Gouvernement français propose de placer l'ensemble de la production franco-allemande du charbon et d'acier sous une Haute Autorité commune, dans une organisation ouverte à la participation des autres pays d'Europe.

 

La mise en commun des productions de charbon et d'acier assurera immédiatement l'établissement de bases communes de développement économique, première étape de la Fédération européenne, et changera le destin des régions longtemps vouées à la fabrication des armes de guerre dont elles ont été les plus constantes victimes.

 

La solidarité de production qui sera ainsi nouée manifestera que toute guerre entre la France et l'Allemagne devient non seulement impensable, mais matériellement impossible. L'établissement de cette unité puissante de production ouverte à tous les pays qui voudront y participer, aboutissant à fournir à tous les pays qu'elle rassemblera les éléments fondamentaux de la production industrielle aux mêmes conditions, jettera les fondements réels de leur unification économique.

 

Cette production sera offerte à l'ensemble du monde, sans distinction ni exclusion, pour contribuer au relèvement du niveau de vie et au progrès des œuvres de paix. L'Europe pourra, avec des moyens accrus, poursuivre la réalisation de l'une de ses tâches essentielles : le développement du continent africain.

Ainsi sera réalisée simplement et rapidement la fusion d'intérêts indispensable à l'établissement d'une communauté économique et introduit le ferment d'une communauté plus large et plus profonde entre des pays longtemps opposés par des divisions sanglantes.

Par la mise en commun de production de base et l'institution d'une Haute Autorité nouvelle, dont les décisions lieront la France, l'Allemagne et les pays qui y adhéreront, cette proposition réalisera les premières assisses concrètes d'une Fédération européenne indispensable à la préservation de la paix.

 

Pour poursuivre la réalisation des objectifs ainsi définis, le gouvernement français est prêt à ouvrir des négociations sur les bases suivantes.

La mission impartie à la Haute Autorité commune sera d'assurer dans les délais les plus rapides : la modernisation de la production et l'amélioration de sa qualité ; la fourniture à des conditions identiques du charbon et de l'acier sur le marché français et sur le marché allemand, ainsi que sur ceux des pays adhérents ; le développement de l'exportation commune vers les autres pays ; l'égalisation dans les progrès des conditions de vie de la main-d'œuvre de ces industries.

Pour atteindre ces objectifs à partir des conditions très disparates dans lesquelles sont placées actuellement les productions de pays adhérents, à titre transitoire, certaines dispositions devront être mises en œuvre, comportant l'application d'un plan de production et d'investissements, l'institution de mécanismes de péréquation des prix, la création d'un fonds de reconversion facilitant la rationalisation de la production. La circulation du charbon et de l'acier entre les pays adhérents sera immédiatement affranchie de tout droit de douane et ne pourra être affectée par des tarifs de transport différentiels. Progressivement se dégageront les conditions assurant spontanément la répartition la plus rationnelle de la production au niveau de productivité le plus élevé.

 

A l'opposé d'un cartel international tendant à la répartition et à l'exploitation des marchés nationaux par des pratiques restrictives et le maintien de profits élevés, l'organisation projetée assurera la fusion des marchés et l'expansion de la production.

 

Les principes et les engagements essentiels ci-dessus définis feront l'objet d'un traité signé entre les Etats. Les négociations indispensables pour préciser les mesures d'application seront poursuivies avec l'assistance d'un arbitre désigné d'un commun accord : celui-ci aura charge de veiller à ce que les accords soient conformes aux principes et, en cas d'opposition irréductible, fixera la solution qui sera adoptée. La Haute Autorité commune chargée du fonctionnement de tout le régime sera composée de personnalités indépendantes désignées sur une base paritaire par les Gouvernements ; un Président sera choisi d'un commun accord par les autres pays adhérents. Des dispositions appropriées assureront les voies de recours nécessaires contre les décisions de la Haute Autorité. Un représentant des Nations Unies auprès de cette Autorité sera chargé de faire deux fois par an un rapport public à l'O.N.U. rendant compte du fonctionnement de l'organisme nouveau notamment en ce qui concerne la sauvegarde de ses fins pacifiques.

 

L'institution de la Haute Autorité ne préjuge en rien du régime de propriété des entreprises. Dans l'exercice de sa mission, la Haute Autorité commune tiendra compte des pouvoirs conférés à l'Autorité internationale de la Ruhr et des obligations de toute nature imposées à l'Allemagne, tant que celles-ci subsisteront."

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>
Haut

Hébergé par Overblog