Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean-Claude JOSEPH

Depuis hier soir, je me sens bien mal.
J'assistai hier à un café démocrate sur Bron, fort intéressant portant sur le milieu associatif et l'Union européenne quand j'appris qu'il y avait eu un clash entre Daniel Cohn Bendit et François Bayrou.

Je n'ai pas regardé l'extrait en question et je dois avouer que je n'ai pas envie de le voir tellement cela me fait mal, mais j'ai pu suivre la dernière demi-heure de cette émission. Cette émission n'a grandi personne, vraiment personne et tant les acteurs, tous les acteurs que l'animatrice en sont responsables.
Comment intéresser les français quand il ne s'est agi que de répondre à côté, que de manier l'invective, de mentir effrontément.

Bref tout cela est bien triste.

Je ne peux défendre François Bayrou dans ses propos que je découvre à la radio et via la presse.
J'ai toujours éprouvé une sorte d'affection pour Daniel Cohn Bendit, Dany le Rouge. J'aime sa provocation, sa façon d'être à l'aise, sa manière de convaincre.
Je me souviens que lors de la présidentielle, nos relations étaient proches.
Je n'ai d'ailleurs pas compris comment il avait pu s'associer dans la composition de sa liste aux européennes avec une opportuniste et un irrespectueux de la Science.

Je connais depuis presque 20 ans François Bayrou et je le respecte pour son érudition, sa culture. J'ai de l'affection pour lui reconnaissant en lui la sensibilité propre aux personnes de conviction et d'honneur. Il me revient notre première conversation, assis  sur les marches d'escalier du Palais des Congrès de Saint Malo. Il me parlait éducation, enseignement (il avait alors publié son premier ouvrage : "la décennie des mal appris") et je lui parlais santé, solidarité (étant à l'époque président de la coordination nationale des médecins ayant lancé les grandes manifestations de 90). 

 



Mais quand même, pourquoi en être arrivé là ce soir, alors que l'enthousiasme orange portait notre campagne, où sur le terrain, nous parlions d'Europe, que d'Europe au travers de notre programme élaboré par les militants ?

Je n'ai pas d'explication.
Sans doute François n'a pu garder son calme au travers des attaques itératives des têtes de liste menée par Cohn Bendit.
Trop, c'est trop ! Mais encore, ne convient-il pas en toute circonstance de garder "son self control".

Personnellement, j'aurais volontiers souligné en réponse aux provocations et attaques y compris personnelle notamment sur la pratique de la foi, que certaine tête de liste (IdF) avant d'aller prêcher sur la capitale et sa région, la bonne parole verte,  figurant sur cette liste en bonne place était au préalable venue quémander une tête de liste au Modem. Cela est rigoureusement vrai !
Notre réponse et celle du président du Modem avait été claire. Dans notre parti, cela ne se fait pas et la désignation de nos têtes de liste doit être validée par les militants. Ce qui a, je le rappelle,  été fait au travers d'un vote électronique de l'ensemble des militants et validé lors de la convention nationale du 8 février 2009.

Et surtout j'aurais montré à quel point notre projet pour la législature prochaine avait du sens, un sens fédéral et que nous osions aussi le dire, l'affirmer.
J'aurais aussi montré que ce travail était non pas la vision d'un homme seul, mais celui de milliers de militants travaillant à cela depuis plus d'un an.
Et qu'ainsi le président du Mouvement Démocrate s'appuyait sur une véritable équipe, un grand parti de militants !

Bref, par ces mots, je veux dire aux nombreux lecteurs de ce blog que Dimanche, il faut voter pour un projet.

Je veux affirmer ici, et pour avoir lu attentivement les autres programmes, que notre projet a une ligne directrice cohérente, que notre rêve est bien de faire repartir l'Europe politique qui seule pourra permettre l'Europe sociale dont nous avons tant besoin quelque soient les nations dont nous sommes issus.
Que contrario à ce que voudraient nous fare croire les listes socialistes et écologistes, il faut respecter l'ordre de marche.

D'abord asseoir l'Europe politique afin de permettre l'Europe Sociale !

L'Europe sociale et solidaire ne se décrète pas...elle se construit pas à pas et seulement à partir d'une vision politique forte, ce qui sous entend de donner à l'Union les outils nécessaires ( rappelons le aussi, ces outils ont été refusés en 2005 par ceux là mêmes qui aujourd'hui pratiquent l'incantatoire "plus d'europe sociale".)

Le 7 Juin, il ne faut pas se tromper de cible, il ne faudra pas se laisser emporter par ces querelles de personnes et leur résultante.
Le 7 Juin, il faut se baser sur un projet, un projet cohérent ayant du sens !

Le vote démocrate a du sens. Lisez en son programme !

Le 7 Juin, votez pour la liste démocrate
menée pour le grand Sud Est
par Jean-Luc Benhamias
.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

DERAIN 06/06/2009 22:36

Bonsoir
je lis votre commentaire sur le clash lors de l'emission diffusée sur france 2, et mon interrogation ne fait que s'amplifer.
Non décidement je ne peux voter modem au européennes, je n'ai toujours pas de réponse sur l'adhesion de la turquie, et sur le groupe ou va sieger les elus du modem
de plus monsieur bayrou apparait de plus en plus comme un homme ambitieux et uniquement préocuppé par son sort personnel.
Je suis vraiment décu du modem, je n'avais deja pas appriece les guerres lors des municipales, mais là c'est le clash de trop
je ne renouvellerai pas mon adhesion et ne me sent plus en phase avec ce parti construit uniquement pour lui et marielle de sarnez
sincères et respectueuses salutations
d derain

jcjos 07/06/2009 17:44



Bonjour,

Pour la turquie la réponse se trouve dans notre programme.En effet nous avons toujours et ce depuis la mise en place de l'UE à la place de la CEE (traité de Maastricht) été pour un
approfondissement des relations entre les membres afin que se dessine une véritable europe politqiue avec des institutions claires et un sentiment citoyen fort en Europe. Nous avons toujours
pensé que la Turquie devait avoir alors avec ce ssocle européen bien défini des relations privilégiées et particulières comme elle en a depuis la guerre au sein de l'OTAN.
Il faut savoir aussi qu'on ne peut décréter aujourd'hui être pour ou contre l'entrée de la Turquie car les négociations ont déjà commencé et que c'est une sorte d'injure que de continuer ces
négociations au lieu de dire oui ou non. D'ailleurs il est prévu qu'un référendum aura lieu lors de toute nouvelle adhésion d'un pays au sein de l'Europe.

En ce qui concerne le groupe je l'ai déjà indiqué dans un article. Les démocrates de l'UE siègeront au sein d'un groupe démocrate clairement identifié.

Je vous suggère de venir à l'une des réunions que nous ne manquerons pas d'organiser (notamment sur le 8eme où je suis l'un des responsables) et ce sera avec un grand plaisir que je vous
accueillerai et discuterai avec vous.

Cordialement

jcj



Battling 05/06/2009 23:34

Un beau texte mon ami

Hébergé par Overblog