Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean-Claude JOSEPH

Une affaire qui mousse de plus en plus ! Mais est-ce donc une affaire ?

 

Il y a quelques jours l'Obs, dernier rejeton du Nouvel Obs bien réputé autrefois pour certaines de ses petites annonces publiait un article se voulant objectif et honnête, à propos de dérives incroyables et de propos inadmissibles d'une page privée de Facebook intitulée le Divan des Médecins.

 

Depuis on ne peut que constater que cela fait le buzz et quel buzz.

D'autres medias de la presse écrite s'y sont engouffrés sans forcément faire leur propre enquête mais ne faisant qu'un copier-coller de ce qui avait été déjà écrit.

Et puis des radios se sont également engouffrées dans la brèche à l'instar de RTL et cerise sur le gâteau ce midi diffusion au journal de France2 de ce sujet .. ile ne manque plus que BFM et son acolyte TF1!

Que dire !

France Assos Santé, une association ayant pour objectif de défendre « tous les patients » est montée au front vaillamment pour dénoncer ce qu’elle nomme le « Divan Gate  ou quand des médecins exposent et stigmatisent leurs patients sur les réseaux sociaux ».

Cette association relèverait ainsi plusieurs manquements à plusieurs articles du Code de Déontologie Médicale ayant force de loi, du code pénal, et du code de la santé publique.

Je suis moi-même membre de ce groupe privé « Le divan des médecins – L’Ordre du Divan » qui regroupe plus de 11 000 membres.

Ce groupe en toute certitude est privé et nécessite pour y entrer une cooptation voire une présentation par un autre médecin.

Ce groupe a vocation de confronter les différents vécus et aussi de permettre aux uns et aux autres de confronter leurs expériences et cas cliniques et aussi d’exprimer librement certains ras le bol.

Bien sûr certains commentaires sont, comment dire d’une trivialité particulière et bien incompréhensibles de ceux qui ne participent pas de la culture et du jargon de carabin se situant au deuxième voire nième degré !

Mais quand même pour lire régulièrement ce qui y est posté, je dois dire que je n’ai jamais été bien choqué.

Au contraire, certains cas cliniques présentés notamment en dermatologie nécessitant évidemment quelques photos jointes ont été sources comment dire de fmc et m’ont pour ainsi dire appris des choses.

Le ton de cette page est sans ambages, clair.

D’autres posts de cette page relatent les souffrances endurées au quotidien par nombre de médecins, exprimant leur ras-le bol, signifiant un épuisement que d’aucuns veulent bien nommer « burn-out » !

Et alors s’exprime une belle solidarité redonnant du sens au mot si souvent galvaudé de « confraternité ».

Les exemples repris dans l’Obs et les autres média se veulent flagrants de ce qui est innommable dans un pays nourri au politiquement correct : « raciste – homophobe- grossophobe – méprisant des pauvres ! »

Ah ?

On pourrait aussi reconnaître au travers des photos de cas cliniques des patients, car mal floutées.

Pour ma part, ayant vu ces images, je dois dire qu’il faut être bien astucieux pour deviner tel ou tel visage !

Et puis en toute franchise, je crois que nous médecins ne plaçons pas le curseur de ce qui peut paraitre choquant comme le reste de la population.

Il eût été bien que cette association et plus encore les media qui font le buzz s’approchent davantage de la réalité du contenu de l’ensemble des posts des membres de ce groupe plutôt que de vouloir à tout prix sortir deux ou trois commentaires en boucle et les mettre en exergue d’un politiquement correct.

Il semble que deux ou trois membres de ce groupe auraient été gravement choqués par certains commentaires.

Il semble même que l’un de ces médecins ayant ressenti l’outrage ait rapporté ceci : « petit ramassis d’hommes blancs hétéros qui se pensent au-dessus de tout le monde ». Nous y voilà !

Mais quand même pourquoi avant d’ameuter la horde médiatique, n’ont-ils pas ce courage d’exprimer leur gêne, leur ressenti directement ou de signaler un contenu qui leur paraissait non conforme à la déontologie ?

Espérons que des journalistes consciencieux iront explorer tout ce qui a été mis en ligne et ramèneront quelque vérité !

Le divan des médecins doit rester un espace de liberté et je sais que la quasi-totalité de ses membres a toujours eu à cœur de respecter les fondamentaux de la déontologie médicale.

 

 

 

 

 

 

Divanesque ! "Divan Gate ?"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog