Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean-Claude JOSEPH

Quel vide sidéral à trois semaines de l'élection de nos députés européens !

On a le sentiment d'une affaire entendue entre initiés et d'initiés seulement !

Or des prérogatives nouvelles seront accordées à ce parlement et notamment la faculté d'élire le président de la commission européenne, cette fameuse commission composée essentiellement de celles et ceux que nos chefs d’État veulent "recaser".

J’entends et lis çà et là les mêmes poncifs rabâchés lors de chaque élection depuis Maastricht (1992). Mais comment assurer une Europe plus solidaire, plus sociale comme ils disent, quand ne peut être permis par le traité d’Amsterdam, le traité de Nice et le non au TCE, une Europe politique Vraie avec une constitution propre ?

Il nous faut approfondir les liens qui rattachent les peuples qui composent cette Europe même élargie à si grand pour que la démocratie soit (ce que permettait le TCE) et que l'UEM (Union Economique et Monétaire)  ne soit pas que le seul  leitmotiv de notre Europe ou tout du moins de celle que j’espère comme l’espéraient  Monnet et Schumann en 57 par le traité de Rome !

Et au plus près de moi, quelle stupéfaction en notant les poncifs éculés que véhiculent nos candidats. Déjà l’intitulé de la liste est sidérant : « les européens » ! Et bé grosse trouvaille des communicants puisque tous ceux qui sont concernés par cette élection et ce quel que soit leur bord politique le sont de fait !

Quand donc aura-t-on l’audace ou simplement la logique de permettre une élection avec des listes d’ordre politique (les groupes existent déjà au parlement) mais panachés de candidats de tous les pays qui composent cette Europe. Ainsi pourrait se permettre le le débat utile à la vision de notre avenir commun et non une sorte d’élection d’ordre national régie par le mécontentement à la gouvernance interne !

J’eusse aimé que les démocrates européens osent dire cela.

J’ai  boudé les quelques grand-messes locales qui ne servent à rien sinon à servir de faire valoir.

Mais et cela est d’importance, il ne faut pas s’abandonner à la résignation et adopter l’abstention ou un vote réactionnel à une situation interne qui il est vrai ne correspond guère au fameux « moi président je ferais » …. Tu Parles … Quelle belle embrouille électoraliste !

Vraiment et je le dis avec sincérité, voter reste d’importance surtout dans le climat actuel !

Lors de ma petite campagne aux municipales mais surtout dans mon activité quotidienne de médecin de famille et de quartier, je mesure avec acuité les difficultés, les manques de projet, les peurs du lendemain.

Mais nous devons être des citoyens au sens révolutionnaire et faire que la parole du peuple et notamment celle du Tiers Etat s’entende par elle-même et non au travers des extrêmes qui ne sauront proposer que nouvelle dictature !

Je sais malgré tout vers qui ira mon bulletin de vote (mais on dit que c’est un défaut chez moi) je ne donnerai pas de consignes particulières sinon de prendre le temps de lire les projets de tel ou tel et alors d’exercer son sens critique, gage de notre Liberté de penser et d’agir, pour faire un choix éclairé.

J’appelle par contre toutes celles et tous ceux qui me lisent, même ou a fortiori celles et ceux  qui ne partagent pas mes idéaux quelque peu utopistes j’en conviens, d’aller voter et faire voter.

Nous n’avons pas le droit de laisser par un défaut de participation, la direction d’une vision généreuse, humaniste nous donnant la Paix, (id est pas de guerre !) depuis 60 ans à des féroces tant d’un bord ou l’autre qui ne nous proposeront que le repli sur soi et en corollaire l’hostilité à tel ou tel engageant alors la perte de la paix en Europe !

N’oublions jamais que les mêmes causes ne savent que reproduire les mêmes effets !

J’appelle ainsi avec logique toutes celles et tous ceux qui me font l’honneur de me lire à prendre en mains leur destin et ce dans une vision démocratique et humaine, celle voulue par Jean Monnet et Robert Schumann !

Je ne sais quelle est l’attitude actuelle à mon égard du parti auquel  j’ai adhéré dans les années 80, suite à ma candidature comme tête de liste aux municipales  sur le 8ème arrondissement de Lyon, acte de désobéissance civile à la mascarade de la dite alternative.

Toutefois je reste fidèle à mes idéaux même si l’on me qualifie d’utopiste révolutionnaire çà et là, et pour moi c’est bien ce qui est le plus important : rester fidèle à un Idéal fondé sur des principes philosophiques et non se gausser de l’Autre par des simples calculs de cuisine politicienne et carriériste pour soi !

J’ose croire que nous « démocrates éclairés » pourront permettre le rassemblement de celles et ceux qui composent notre pays et notre Europe.

Il y en a vraiment assez d’opposer tel camp à tel autre. Il nous faut se rassembler et « revivre » ensemble avec nos différences, nos qualités et nos défauts !

Ce n’est que comme cela que nous pourrons avancer ensemble et progresser tous ensemble sans laisser quiconque au bord du chemin !

Notre destin ne peut être que commun alors osons permettre une Europe de Destin et non soumise aux diktats du seul calcul financier !

Je vous demande ainsi de vous déplacer ce 25 mai pour aller  voter en conscience et non en réaction même si elle est légitime!

Pour mémoire ; un article écrit en 2007 :

http://www.jcjos.com/archive/2007-03/

JCJ

02-V-2014

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog